Les lauréats des résidences d'écriture

residents-novembre 222.png

Projet en écriture : Le vieil homme et le clitoris

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Elvira Barboza est née à Buenos Aires. Ses parents, artistes peintres, s’exilent à Madrid quand elle a 3 ans. Elle suit des études universitaires d’audiovisuel à Madrid et à Paris. Elle se forme aussi dans l’interprétation théâtrale (avec C.Boso, O.Porras, M.González, A. Mnouchkine, P. Gaulier). Elle travaille d’abord dans les effets spéciaux (Amélie Poulain, Jeanne d’Arc… chez Duboi), puis comme monteuse et comédienne. En 2021 elle réalise le court-métrage « L’ombre des corbeaux » (Les 48° Rugissants productions) qui obtient le Grand Prix France Télévisions à Clermont Ferrand 2022.

Synopsis

José, timide et serviable sexagénaire, est transporteur : il conduit des camions. Il partage sa vie avec Francine, sa femme, avec qui il a une relation disons… éteinte, ils font chambre à part. Il part 4 jours, emmener un grand décor de théâtre au sud de l’Espagne. De ce voyage il reviendra changé. Sa transformation commence quand la bâche qui couvre le décor s’envole et Etienne découvre ce qu’il transporte : un énorme appareil génital féminin ! Et come si cela ne suffisait pas, au voyage se rajoute la mission d’ accompagner Sandra, jeune femme sensuelle et prodigeante en conseils… Et des conseils José va en avoir besoin quand il apprend que sa femme veut divorcer… Mais les orages arrivent pour éclaircir le chemin.

residents-novembre 225.png

Projet en écriture : Enfants du malheur

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Après des études d’histoire, Jennifer atterrit au bord de l’étang de Thau où elle expérimente les mille et une manières de ne jamais travailler. Cette période d’errance et sa rencontre avec le monde de la petite débrouille nourrissent aujourd’hui ses histoires.

En 2012, elle fait ses débuts comme scénariste de télévision, puis en 2017 intègre l’atelier scénario de La FEMIS pour y développer son premier long-métrage, Petit lundi, grosse semaine. Produit par 247 Films, ce projet obtient l’aide à la réécriture du CNC en 2019 et participe à l’atelier Grand Nord au Québec en 2020.

Synopsis

Raoul, jeune ado de Sète, tente de se construire malgré l’absence de son père Serge qui est en prison. Alors que Serge obtient enfin une permission, Raoul est tiraillé entre l’impatience de renouer avec cet homme qu’il connaît peu et son mépris pour ce père déjanté. Raoul va devoir trouver son chemin…

residents-novembre 226.png

Projet en écriture : Un huitième

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Auteure et réalisatrice, Khedija LEMKECHER entame sa carrière dans la réalisation de documentaires, de fictions, de publicités et de programmes de télévision. Elle travaille également comme productrice et produit le premier film tourné juste après la révolution tunisienne "Bab El Fella - Le Cinémonde". Ses derniers films de fiction "La nuit de la lune aveugle" et "Bolbol" ont été sélectionnés et récompensés dans plusieurs festivals internationaux comme le Cinemed, Diff Dubai, Filmfest Houston, Festival des Cinémas Arabes, Fameck… .Elle a également été membre du jury de plusieurs festivals, dont le PRIMED (France), la Mostra de Valencia… .

Synopsis

À la mort du Haj Amor son mari, les beaux-fils de Zohra, Sami et Karim, décident de raser sa maison et d’en faire un immeuble de rapport.

Or Zohra cette maisonnette c’est sa vie. Elle y a vécu ses plus belles années. Elle l’a bâtie avec le Haj, décorée, planté le jasmin, le citronnier, l’abricotier... C’est son abri, son asile et, pensait-elle, son dernier refuge... Zohra va devoir sortir de sa cachette et affronter pour la première fois de sa vie la réalité pour avoir le droit de mourir dans sa maison du bonheur.

residents-novembre 223.png

Projet en écriture : Saudade

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Zoé Brichau est née à Bruxelles en 1997, elle a vécu dans une petite ville à la lisière de la frontière française et flamande. Elle a poursuivi des études de réalisation à l'INSAS, grâce à laquelle elle a pu partir au Chili pendant la révolution de 2019 pour y faire un projet documentaire. Elle a ensuite réalisé son projet de fin d’étude, un court-métrage tourné en pellicule traitant des conflits entre les citoyens et la police. Depuis elle travaille à l'écriture d'un long-métrage de fiction et fait du casting sauvage.

Synopsis

Trois histoires s’emmêlent proches du bord de mer. Une femme, un chien et un homme, face à la mort, réagissent comme ils peuvent malgré la catastrophe qui s’annonce.

residents-novembre 2210.png

Projet en écriture : Lointaine Forêt

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Frédéric est sorti diplômé de l'école de cinéma d’animation George Méliès en 2011. À l'issue de sa formation, il a travaillé pour divers studios d'animation comme Je Suis Bien Content ou Folivari, se spécialisant rapidement dans la création de personnages et le développement visuel. Aujourd’hui, il se passionne pour l’écriture et aspire à réaliser ses propres histoires grâce au court-métrage.

Synopsis

André, un homme d'origine Antillaise de soixante-cinq ans, mène une vie calme et solitaire dans un lotissement de banlieue parisienne. Un soir, son fils lui annonce qu'il va partir vivre en Martinique pour aller découvrir ses racines. Les jours suivants, une mystérieuse végétation envahit la maison de André. Celui-ci va tout faire pour la repousser.

residents-novembre 2211.png

Projet en écriture : Désert

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Né en Italie, arrivé en France à 2 mois. Diplômé de Maternelle, il s'enfuit de la fac après quelques semaines et monte à Paris à 27 ans pour faire du cinéma. Les 10 films qu'il écrit pour Guédiguian connaissent un gros succès. Parti en Californie pour un projet familial, il cesse toute collaboration avec Guédiguian, boucle son 1er roman, tourne un film et écrit le scénario du film d’animation Josep, de Aurel. De retour en France, il continue de scénariser pour Aurel, bosse sur Saint-Exupéry et Mme Zola. Son second roman sort en 2023.

Synopsis

1889. Venu en France dans la troupe du “Buffalo Bill’s Wild West Show Tour“ pour l’exposition universelle de Paris, Santiago Roumejon, dit le Mexicain, se lance à la recherche du Saint-Esprit, un trésor soi-disant laissé derrière eux par ses ancêtres, des protestants cévenols ayant fui la répression catholique qui a suivi la révocation de l’édit de Nantes (1685).
Sur ses terres ancestrales, 200 ans après le départ des siens, et malgré la liberté de culte retrouvée, il découvre la difficile survie des Cévenols : après le boom du vers à soie et des mines
de zinc, de plomb ou de charbon, les Cévennes se dépeuplent et se paupérisent dès le milieu du 19e siècle. Au même moment, une loi impose à l’école la langue française, au détriment de
l’occitan. Une culture est en train de mourir.

residents-novembre 2212.png

Projet en écriture : E furmicule

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Scénariste et comédien de formation, le bastiais que je suis, aime “voyager” dans tous les domaines artistiques pour assouvir sa soif de savoir et de créativité. De la photographie à l’improvisation théâtrale en passant par l’illustration.

Je suis à l’origine, avec Julien Véronneau (puis ensuite Yann Le Borgne et André-Louis Quinton) de la création du collectif d’artistes ∏2K2 (Pi2K2), avec qui on crée des films d’animation pour les teasers de BD à BASTIA ou encore pour des clips musicaux (Grizzlili, Le Jakez Orkeztra), gagne le concours du Pixel WEEKEND (2019, 2020 et 2021), reprend le fanzine de luxe “Le Drozophile” et prépare une exposition (Université P.Paoli, 2023).

L’animation étant pour moi la possibilité de raconter des histoires sans limite de fantaisie ni de brides esthétiques, la poésie en mouvement, et qui rassemble tous les domaines chers à mon coeur, il était évident que je me lance dans un projet ambitieux avec une histoire qui me travaille depuis presque 20 ans.

E Furmicule ne sera (pour une fois) pas un projet empreint d’humour, mais j’aime me surprendre pour inventer de nouvelles histoires.

Synopsis

C’est l’histoire du vent qui se lève, d’une petite fille qui quitte sa terre pour une grande traversée, des hommes qui courent après le progrès, de la nature qui s’abîme et périt. Nous Irons sur la Lune raconte la perte de l’enfance, du territoire, l’abandon de l’état de nature, l’effondrement d’un monde et la naissance d’un autre monde.

residents-novembre 22.png

Projet en écriture : Le rêve est à venir

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Francescu Artily est auteur, réalisateur et chef opérateur d'œuvres documentaires et de fictions. Après une Licence en Cinéma et Audiovisuel au Mexique et un Master en Réalisation Cinématographique à l’ESCAC de Barcelone, il écrit et réalise son premier court-métrage Entre-nous produit par Escàndalo Films. Island Road est son premier long-métrage documentaire tourné en 2019 aux États-Unis, Louisiane. L'année suivante, son court-métrage Pour que rien ne change est produit par Sacrebleu Productions et préacheté par France 2.

En 2022, il commence la réalisation d'un nouveau long-métrage documentaire Les Requérants produit par Girelle Production et d'un court métrage de fiction Hors-Saison produit par Mouvement, préacheté par France 3.

Synopsis

Après avoir réalisé son rêve de réinvestir sa maison familiale à la retraite, une femme voit son rapport aux autres, son couple et sa place dans la société basculer.

helene.jpg

Projet en écriture : En sursis

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Hélène a grandi à Clichy-sous-bois (93), après un BEP vente puis un bac littéraire, elle se tourne
vers une école de théâtre et devient d’abord comédienne. Hélène développe ensuite un premier
projet d’écriture en autodidacte puis, avec sa soeur Marie, elles sont lauréates des Talents en court
au Comedy Club en 2016. Elle intègre les Ateliers Egalité des Chances à la Fémis avant d’être
admise en réalisation en 2018, pour quatre ans. Elle a depuis réalisé plusieurs court-métrages
seule (Les mains sales, 2021) ou avec sa soeur

(Les héritières, 2020 ; Ibiza, 2021). Elle entame
l’écriture de son premier projet de long-métrage.

Synopsis

Suite à un drame familial, Idir (17 ans) et sa petite soeur, Lyna (11 ans), sont séparés. Lyna est placée dans une famille d’accueil et Idir, bientôt majeur, en foyer pour jeunes travailleurs. Idir, épris de liberté, décide de partir vers le sud de la France où un petit boulot l’attend, loin du chaos familial et de cette vie qu’il ne supporte plus. Mais Idir n’avait pas prévu d’emmener Lyna avec lui dans ses bagages. Celle-ci, inquiète pour son frère, a décidé de le suivre. Sa présence, d’abord non désirée, s’avère finalement utile à Idir. Mais la violence, la pauvreté, et les injustices sont partout. Leur fuite devient progressivement plus dangereuse et instable : l’échappée d’Idir se transforme en une fuite en avant qui risque de lui faire perdre Lyna.

residents-novembre 224.png

Projet en écriture : Maïa

RÉSIDENCE DE FICTION - Prise de vue réelle

Lou est née en 1992 à Paris. Après quatre ans d’études en littérature, philosophie et cinéma à la Sorbonne (Paris), elle intègre l’école de cinéma INSAS en réalisation (2014). Pendant cinq ans, elle réalise des courts-métrages documentaire et fiction. Depuis sa sortie d’école, Lou travaille en tant que scénariste aussi bien sur les projets d’autres réalisateur.ices que sur les siens. Elle prépare actuellement son premier long-métrage de fiction. Parallèlement, elle réalise un long métrage documentaire tourné en Chine et en Estonie, suite de son court-métrage "Le veilleur" réalisé en 2018.

Synopsis

Maïa, une adolescente de 16 ans complexée par son poids, vit dans les hauteurs d’une île sujette à de fortes intempéries. Alors que Maïa cherche à contrôler sa timidité, ses émotions et l’image qu’elle donne aux autres à l’école, elle a des visions et des rêves annonçant une terrible tempête. Lorsque la catastrophe survient, sa famille décide d'héberger quelques jours Samy, un nouvel étudiant qui arrive de la métropole, contraignant Maïa à exposer son intimité pour la première fois. C’est dans cet interstice que va naître un autre regard sur son corps et la possibilité du désir.

residents-novembre 2213.png

Projet en écriture : Pull-melodramma collettivo

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Née en Italie et diplômée au Centro Sperimentale di Cinematografia en 2015, elle réalise son premier film d’animation “Eva”. Après cette première expérience, elle travaille sur plusieurs productions de court-métrages. Pendant deux ans, elle travaille également comme assistante réalisatrice pour la 2nde saison de la série animée “Yo-Yo let’s go !”.
Aujourd'hui, elle habite et travaille en France où elle est en train de développer son court-métrage

Pull – Melodramma colettivo”.

Synopsis

Des inconnus se rencontrent à la montagne. Ils forment un cercle autour d’un corps mourant, plongé dans la neige. Faut-il intervenir ou bien est-il préférable de laisser les choses suivre leur cours naturel ? Un discours fluide donnera lieu à un monologue collectif ; un jeu cynique et frivole où l’arrivée à un consensus deviendra l’excuse parfaite pour se réfugier dans le sentiment d’exonération.

residents-novembre 229.png

Projet en écriture : Serpents d'eau et poissons d'or

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Né dans l'hémisphère Sud, Français émigré un temps en Amérique du Nord, c'est depuis son retour en Europe que cet auteur, réalisateur, scénariste, dessinateur venu de la Bande Dessinée a réalisé des courts-métrages, des clips et des séries d'animation. Ainsi Le Monde en Soi avec Sandrine Stoïanov, nominé pour le César du Meilleur Court Métrage d'Animation 2022, Le Nez (2003), film singulier d'animation sans animation, les séries Lucky Luke et Chasseurs de Dragons 2 pour France 3... Il est aussi storyboardeur sur de nombreux films, notamment Persépolis, Aya de Yopougon, et a écrit des épisodes de séries, des courts et des longs-métrages, Lettres de femmes, Le Faune, Le piano à bruits (avec A. Zanovello), Ala Fady (avec Laza Razanajatovo), Irinka & Sandrinka (avec S. Stoïanov), Antisémythologies, Monde fantôme et maintenant Serpents d'eau et poissons d'or, qui est en cours...

Synopsis

Une évocation de la vie du peintre Gustav Klimt, chef de file de la Sécession viennoise, par les femmes qui l'ont traversée. Son action et son influence novatrices dans les arts et la société, son mode de vie scandaleux aux yeux de la bourgeoisie conservatrice au tournant du XIXe et du XXe siècle. Le parcours d'un homme libre, s'affranchissant des contraintes, des tabous, des hypocrisies, refusant le mariage mais aimant les femmes, ayant avec plusieurs des relations respectueuses et complices, bien que décriées, et des enfants naturels qu'il entretient, de même que sa famille et celle de son frère décédé. La condition des femmes dans l'oligarchie patriarcale de l'époque.

residents-novembre 228.png

Projet en écriture : Nous irons sur la lune

RÉSIDENCE D'ANIMATION

Julie Caty est une illustratrice et réalisatrice de films d'animation française. Diplômée de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, elle fait ses débuts aux côtés de la journaliste et documentariste Mylène Sauloy. Puis fonde un atelier de sérigraphie qui accueille des projets de micro édition et des ateliers de pratique des arts graphiques. En parallèle, elle collabore à la création de films documentaires. En 2017 elle achève Eden, son premier court-métrage d’animation. En 2020, au tour de Normal de voir le jour.

Synopsis

C’est l’histoire du vent qui se lève, d’une petite fille qui quitte sa terre pour une grande traversée, des hommes qui courent après le progrès, de la nature qui s’abîme et périt. Nous Irons sur la Lune raconte la perte de l’enfance, du territoire, l’abandon de l’état de nature, l’effondrement d’un monde et la naissance d’un autre monde.

 
 
logo-fablab.png
Logo-cinetica-86b3c5-500px.png

Si vous souhaitez plus d'informations, écrivez-nous à info@casellarte.org