Rencontres

retour-reims.jpeg

Projection Documentaire

RETOUR À REIMS (FRAGMENTS) de Jean-Gabriel Périot (1h23 - 2022)

24 novembre à 18h | casell'arte

(Hôtel E Caselle, Venaco)

Une séance organisée dans le cadre de la résidence d'écriture de Casell'Arte à l'occasion de la rencontre avec la productrice Marie-Ange Luciani (Les films de Pierre).

Synopsis

A travers le texte de Didier Eribon interprété par Adèle Haenel, Retour à Reims (Fragments) raconte en archives une histoire intime et politique du monde ouvrier français du début des années 50 à aujourd'hui.

pierre with hair .jpg

Pierre Földes

Rencontre professionnelle

14 novembre de 15h à 18h | Casell’arte

(Hôtel E Caselle, Venaco)

Pierre Földes présente «Saules aveugles, femme endormie» en avant-première dans le cadre du festival du film d'animation Cinetica 2022. Il prolonge sa venue par une intervention sur la longue aventure qu’a été la réalisation de ce premier long-métrage, sur son parcours et sur son métier. Les multiples compétences de Pierre Földes lui permettront d’aborder, dans une discussion ouverte, la conception du film et le processus créatif de manière générale, la technique d’animation mise au point pour «Saules aveugles, femme endormie», l’importance esthétique de la musique du film, le rapport entre les financements et la fabrication du film, le travail avec un grand studio et son impact sur l’organisation de la réalisation.

La rencontre sera animée par Charlie Sansonetti, réalisateur et producteur.

En partenariat avec Cinetica et le Fab Lab Corti.

Pierre Földes

Artiste complet, Pierre Földes est à la fois réalisateur, compositeur et peintre. Né aux Etats-Unis, de père hongrois et de mère britannique, Pierre Földes est le fils d’un pionnier de l’animation informatique, Peter Földes, récompensé à Cannes et aux Oscars. Il grandit à Paris, où il étudie le piano et la composition. Il fait ses débuts en tant que compositeur à New-York pour le cinéma et la publicité avant de revenir en Europe. Passionné de dessin et d’animation, il écrit et réalise lui-même plusieurs court-métrages en adaptant un pipeline de fabrication à ses idées de films. Il développe ainsi une technique et un style personnels et singuliers.

0 vehlmann©Chloe_Vollmer_Lo(2017)_edited

Fabien Vehlmann 

La théorie des Cacahuètes

10 novembre à 18H | Casell’arte

(Hôtel E Caselle, Venaco)

A l’occasion de la résidence d'animation organisée par la Fabbrica culturale Casell’arte, Fabien Vehlmann viendra parler de son travail d’écriture et du processus de création.

"J’ai élaboré ma désormais fameuse « Théorie des Cacahuètes » (sur laquelle je compte fermement déposer un jour un copyright, car elle risque au fond de mieux vieillir que l’ensemble de mon oeuvre) pour répondre à une question très souvent posée : « mais où donc allez-vous chercher vos idées ? ». 

Prenant donc le temps d’y réfléchir sérieusement, et désireux de battre en brèche la vision très romantique mais très cliché selon laquelle les idées tombent du ciel au gré de l’inspiration ou du génie, j’ai élaboré avec soin et amour une métaphore résolument idiote, mais en même temps extrêmement pragmatique et unique en son genre, pour permettre à tout un chacun-e de muscler son imagination... Puis, partant de la susdite théorie, nous pourrons librement poursuivre notre échange sur la créativité et sur l’écriture en général."

Fabien Vehlmann

Fabien Vehlmann naît à Mont-de-Marsan le 30 janvier 1972. Après avoir patiemment suivi les cours d'une école de commerce nantaise, puis effectué un service civil dans une troupe de théâtre, le jeune homme se lance dans la bande dessinée en 1997 au sein de la rédaction du Journal de Spirou, en scénarisant des animations puis la série Green Manor, dessinée par Denis Bodart, où le jeune auteur met en scène de réjouissantes histoires de meurtres so british.  Par la suite, il écrira la série pour enfants Seuls, avec Bruno Gazzotti (Dupuis - Prix jeunesse 9-12 ans du festival d'Angoulême et Prix Diagonale/Le Soir 2013 de la meilleure série), la reprise de Spirou et Fantasio puis la création de sa suite super-héroïque Supergroom, avec Yoann (Dupuis), et la trilogie Le Dernier Atlas, avec Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard (Dupuis – Prix Goscinny 2019 du Meilleur scénario). Mais on peut également citer la grande saga d’aventure Le Marquis d'Anaon avec Matthieu Bonhomme (Dargaud), le one shot d'anticipation Les Derniers Jours d’un Immortels, avec Gwen de Bonneval (Futuropolis, - Prix Utopiales 2010  de la Meilleure BD de SF), Les cinq conteurs de Bagdad, avec Frantz Duchazeau (Dargaud), le faussement mignon Jolies ténèbres, avec les Kerascoët (Dupuis), les albums sociologique et sensuels de L’Herbier Sauvage (Soleil, avec Chloé Cruchaudet et David Prudhomme), ou Paco les mains rouges, avec Eric Sagot (Dargaud) contant le destin tragique d'un bagnard guyanais.

Marie-Ange Luciani portrait.jpeg

Marie-Ange Luciani

Rencontre professionnelle

25 novembre à 18h| Casell’arte

(Hôtel E Caselle, Venaco)

La productrice ajaccienne Marie-Ange Luciani interviendra dans le cadre de la résidence d'écriture de fiction organisée par la Fabbrica culturale Casell’arte.

Elle reviendra sur son parcours et partagera avec le public son expérience de la relation producteur-réalisateur, du rôle du producteur dans les choix artistiques et des enjeux de la création cinématographique actuelle.

Marie-Ange Luciani

Gérante et productrice au sein de la société des films de Pierre, fondée en 2007, elle a produit les films de Robin Campillo, Christophe Régin, Abdellah Taia, Laurent Cantet, Claire Burger, Ursula Meier, Jean-Gabriel Périot, Justine Triet.

Elle reçoit en 2018 avec Robin Campillo le César du meilleur film pour 120 battements par minute.

Christine_film.jpg

Carte blanche à Fabien Vehlmann 

Christine de John Carpenter (1h50 - 1983)

11 novembre à 18h30 |

Cinéma L’alba, Corte

Une séance organisée en partenariat avec le GREC et la Cinémathèque de Corse.

Synopsis

La première fois qu'Arnie vit Christine, il tomba en extase devant cette beauté aux formes éblouissantes. C'était dit, ils aillaient lier leurs destins pour le meilleur et pour le pire. Mais Christine, la belle Plymouth, modèle 57, n'aime pas trop les rivales. Gare à celles qui voudront approcher Arnie.

logo-fablab.png
Logo-cinetica-86b3c5-500px.png

Si vous souhaitez plus d'informations, écrivez-nous à info@casellarte.org